Menu
header_presse.jpg
  • Home ❯
  • Presse ❯
  • News
  • Un lavage auto consomme moins d’eau qu’un bain moussant !
Schließen
Centrale d'appels S.A.V. WashTec

0820 20 45 00

WashTec France S.A.S.

200 rue du Grand Bouland

45760 Boigny sur Bionne

Téléphone: +33 02 38 60 70 60

Formulaire de contact

Faire des économies grâce à une installation de recyclage d’eau

Un lavage auto consomme moins d’eau qu’un bain moussant !

 

Augsbourg, février 2019 – Beaucoup de gens l’ignore : il faut 150 litres d’eau pour remplir une baignoire standard. Un portique de lavage sans système de recyclage d’eau utilisant 100% d’eau fraîche consomme une quantité équivalente. Cela représente un coût élevé pour l’exploitant d’une installation de lavage. Mais il existe une alternative ! L’utilisation d’une unité de recyclage d’eau permet de faire des économies qui dépassent largement l’investissement. Un portique équipé d’un recyclage d’eau ne consomme que 15 à 25 litres d’eau fraîche par lavage, selon le programme.

Le lavage automatique des véhicules ne permet toutefois pas de se passer totalement d’eau fraîche. Son utilisation est techniquement judicieuse pour certaines étapes d’entretien ainsi que pour l’application de l’adjuvant de séchage et le rinçage final afin d’obtenir un véhicule propre, brillant et sec. Il faut également tenir compte des pertes par rejet et par évaporation, c’est-à-dire l’eau répandue sur le sol par les véhicules en sortant du portique ainsi que l’eau évaporée. Les autres étapes du lavage peuvent être réalisées avec de l’eau recyclée et fort heureusement, il s’agit d’étapes gourmandes en eau comme le lavage  haute pression ou à la brosse. On peut ainsi obtenir un rapport d’environ 85% d’eau recyclée et 15% d’eau fraîche. Ces pourcentages ne doivent pas être confondus avec ce qu’on appelle le taux de recyclage. Celui-ci représente le pourcentage d’eau de lavage totale retraitée et qui avoisine les 100 % dans les installations modernes de recyclage d’eau comme l’AquaPur Modular.

Le recyclage d’eau en bref

L’eau utilisée pour le lavage dans une installation de lavage s’écoule dans un système de bassin, généralement souterrain. Il se compose le plus souvent d’un collecteur de boues et d’une fosse de décantation.. La fosse de décantation comporte un système d’aération ainsi qu’une pompe immergée qui transporte l’eau de la fosse vers  une installation de filtration hors sol. Après avoir été filtrée, l’eau est stockée  dans la cuve d’eau recyclée puis remise en circuit dans l’installation de lavage.

On distingue généralement deux types de systèmes de recyclage d’eau : les systèmes physiques et les systèmes biologiques. Leur principale différence est que les systèmes biologiques peuvent également convertir les substances dissoutes dans l’eau qu’un filtre purement mécanique ne peut pas retenir.

L’eau est précieuse

Le prix de l’eau se compose toujours du prix de l’eau potable et des taxes d’assainissement des eaux usées, ce qui donne le tarif d’eau combiné par mètre cube. Il faut également tenir compte des exigences légales et anticiper les attentes croissantes des clients. Encore plus de raisons d’opter pour un système de recyclage d’eau.

Prenons l’exemple d’un site moyen réalisant 8000 lavages par an avec une consommation d’eau d’environ 150 litres par lavage et un prix de l’eau de 5€ par mètre cube. À cela s’ajoutent les frais annuels de maintenance de 800€ pour une vidange unique du bassin de 10m³. Avec le rapport 85% d’eau recyclée et 15% d’eau fraîche, le recyclage d’eau permettrait d’économiser 1,02 million de litres d’eau fraîche par an. Cela représente une économie annuelle de 4 300 € qui peut atteindre  60 000€ au total, voire plus, en fonction de la durée de vie de l’installation. 1,02 million de litres d’eau, soit l’équivalent de 1020m³, permet ainsi d’alimenter un foyer de 4 personnes pendant 5,5 ans ou de remplir 21 piscines (8x4x1,5m).

Le refinancement d’une unité de recyclage d’eau standard est déjà possible au bout de 3 à 4 ans. Pour une construction neuve, le système global avec le système de fosse et l’installation de recyclage d’eau est financé au bout d’environ 8 à 10 ans.